Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Compte rendu de la 23ème reunion du CRPS. De 27 au 29 juini 2016, Ouagadougou, Burkina Faso.


cilssCompte rendu de la 23ème reunion du Comité Régional de programmation et de Suivi (CRPS). De 27 au 29 juini 2016, Ouagadougou, Burkina Faso.

La 23éme réunion du Comité Régional de Programmation et de Suivi (CRPS) du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) s’est tenue à Ouagadougou au Burkina Faso, du 27 au 29 juin 2016. La réunion a été présidée par Monsieur Kassoum DENON, Ministre de l’Agriculture du Mali et Ministre Coordonnateur du CILSS. Elle avait pour objectif de préparer la 51éme Session ordinaire du Conseil des Ministres du CILSS. Ont pris part à cette réunion:

  • 1. les Secrétaires Permanents des Comités Nationaux du CILSS (SP/CONACILSS) et les Experts financiers du Bénin, du Burkina, de la Côte d’ivoire, de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo;
  • 2. le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Agriculture du Tchad;
  • 3. le Secrétaire Exécutif du CILSS et les membres du Conseil de Direction du CILSS ;
  • 4. le Représentant de l’UEMOA;
  • 5. Les Partenaires Techniques et Financiers du CILSS: USAID-WA, UE, Coopération française, Ambassade du Canada, etc. ;
  • 6. le Représentant du Directeur Exécutif de Hub Rural pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre;
  • 7. etc.

La liste de présence est jointe en annexe. Les travaux se sont articulés autour d’une ceremonie d’ouverture, des présentations et discussions des documents statutaires, des dossiers spécifiques et des questions diverses.

CEREMONIE D’OUVERTURE

La cérémonie d’ouverture a été marquée par quatre (4) allocutions, à savoir le mot de bienvenue du 1er Vice-Président de la Délégation Spéciale de la ville de Ouagadougou, l’allocution du Secrétaire Exécutif du CILSS, le mot du Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du CILSS et le discours d’ouverture du Ministre de l’Agriculture du Mali, Ministre Coordonnateur du CILSS. Dans la première allocution prononcée par Monsieur Bakalan 100, celui-ci a souhaité la bienvenue aux participants du CRPS dans la ville de Ouagadougou avant de saluer leur noble mission dans l’atteinte des objectifs de l’Institution.

Le Secrétaire Exécutif, Dr DJIME Adoum (PH.D.), a remercié les autorités burkinabè pour leur accompagnement indéfectible à son institution et, particulièrement, pour leur forte implication à l’organisation effective des instances du CILSS. Il a invité les participants au CRPS à observer une minute de silence en mémoire de feu Monsieur Ansu CAMARA, précédemment Secrétaire Permanent du CONACILSS de la Guinée-Bissau, disparu en mars 2016. Un hommage lui sera rendu de façon spécifique durant les instances en cours.

Par ailleurs, le Secrétaire Exécutif a rappelé les prévisions saisonnières de la campagne agricole 2016-2017 qui varient d’un pays à l’autre dans l’espace du CILSS. Il a précisé que le CILSS, étant au service de ses Etats membres, a mis en place des outils d’analyse adéquats pour le suivi de la campagne agro-sylvo-pastorale. Pour terminer, il a adressé ses vifs remerciements aux partenaires techniques et financiers pour leurs appuis multiformes qui ont permis d’initier de nombreux projets en faveur du bien-être des populations sahéliennes et ouest africaines.
Pour sa part, M. Alex Deprez de l’USAID, Représentant des partenaires techniques et financiers, a salué les acquis qui ont contribué à faire du CILSS une institution incontournable dans la région.

Les différents domaines d’intervention du CILSS le positionnent en tant que leader dans les domaines de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la lutte contre la désertification, de l’adaptation au changement climatique et de la gestion des ressources naturelles. Il a noté que les PTF ont accueilli avec ferveur l’arrivée de nouvelles conventions de financement avec la Banque Mondiale et la BAD et a invité le CILSS à renforcer sa collaboration avec la CEDEAO et l’UEMOA pour des résultats probants au profit des populations de l’espace sahélien et ouest africain.

Dans son discours d’ouverture, M. Kassoum DENON, Ministre de l’Agriculture du Mali et Ministre Coordonnateur du CILSS, a précisé que depuis de plus de 40 ans de nombreuses stratégies et politiques élaborées par l’Institution ont permis de prévenir les crises alimentaires parfois chroniques et localisées. Ces acquis, a-t-il souligné seront davantage renforcés par les nouveaux projets tels que le PRAPS, le P2RS, le PROFAB et le P2RIAS. L’impact des actions du CILSS serait plus perceptible dans plusieurs secteurs de la vie économique des Etats membres du CILSS et de l’espace CEDEAO. Auparavant, le Ministre Coordonnateur a exprimé ses profonds respects à Son Excellence le Président Roch Marc Christian KABORE, Président du Burkina Faso pour son engagement sans faille en faveur du rayonnement du CILSS. Pour terminer, il a invité les participants à examiner avec la plus grande rigueur les dossiers soumis à leur appréciation pour une meilleure prise de décision des Ministres.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.