Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Mission de haut niveau du CILSS auprès de la CEEAC et la CEMAC


optDSC02680Une Délégation de haut niveau du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a effectué une visite de travail au Secrétariat Général de la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) à Libreville au Gabon du 23 au 26 juillet 2017. Cette délégation était conduite par le Secrétaire exécutif du CILSS, Docteur Djimé ADOUM. Il était accompagné par Dr MOHAMED ABDELLAHI EBBE, Directeur Général de l’Institut du Sahel (INSAH), de Monsieur SAMBA SOULEYMANE LY, Administrateur Intérimaire du Centre Régional AGRHYMET et de plusieurs cadres de haut niveau du CILSS.

Il faut noter également la présence de Monsieur Hassan Adoum BAKHIT HAGGAR, Commissaire en charge du Département des infrastructures et Développement Durable pour la CEMAC, représentant le Président de la Commission et de Madame Aissa MAMADOULTAIBOU, chargée de la nutrition au Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale.

La mission a débuté par une visite de courtoisie à SEM l’Ambassadeur Ahmad ALLAM–MI, Secrétaire Général de la CEEAC en présence de de Monsieur Hassan Adoum BAKHIT HAGGAR, représentant le Président de la Commission. Au cours de l’audience, les objectifs de la mission lui ont été présentés. Il a, à son tour, présenté les missions et les défis de la CEEAC, avant de réitérer la disponibilité de son Institution à enclencher le processus de coopération avec le CILSS.

optDSC02683

La délégation du CILSS a ensuite eu une séance de travail avec Monsieur Hélder MUTEIA, Représentant de la FAO au Gabon et à Sao Tomé et Principe et Coordonnateur du Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique Centrale. Au cours de cette rencontre, Dr Djimé Adoum a présenté les objectifs de la mission de haut niveau du CILSS auprès de la CEEAC et de la CEMAC. Le Représentant de la FAO a félicité cette initiative des trois OIG et a exprimé la disponibilité de son organisation à accompagner le processus de formalisation de cette coopération tripartite salutaire pour la l’Afrique Centrale.

Cette mission de haut niveau avait pour objectifs d’explorer les modalités de formalisation d’un cadre de coopération tripartie entre le CEEAC-CEMAC-CILSS. Ce cadre formel devra servir de base à la coopération technique entre les parties et de supports pour la prise en charge des sollicitations diverses.

Après les visites de prise de contact, la délégation du CILSS a tenu des séances techniques de travail avec les experts de la CEEAC, de la CEMAC et de la FAO. Ces travaux se sont déroulés sous la coordination technique de Madame Marie Thérèse Chantal MFOULA, Secrétaire Général Adjoint en charge du Département de l’Intégration Physique Economique et Monétaire (DIPEM).

De manière spécifique, les trois institutions ont partagé leurs expériences dans les domaines spécifiques de coopération portant sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la gestion des ressources naturelles, la gestion des terres et des ressources en eau, l’adaptation au changement climatique et la résilience, le secteur de l’eau et de l’énergie.

Elles ont en outre examiné les domaines de coopération et les besoins d’appui et d’accompagnement de la CEEAC et la CEMAC.

optDSC02723

Au terme de la mission, un aide-mémoire a été signé et une feuille de route pour la finalisation du protocole de coopération tripartie a été élaborée et adoptée . Sa mise en œuvre sera faite par les points focaux désignés par chaque Institution pour poursuivre la réflexion afin de finaliser et signer le protocole d’accord de coopération dans les meilleurs délais.