Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

De Naïrobi à Fada Gourma (Burkina Faso) – La mission IGAD en transhumance au Sahel


750Photo-de-famille-CILSS_IGAD

De Naïrobi à Fada Gourma (Burkina Faso)

La mission IGAD en transhumance au Sahel

Sur invitation du Secrétaire Exécutif du CILSS, une mission de l’IGAD séjourne au Burkina et au Niger du 20 au 28 juillet 2017. Les deux institutions ont un dénominateur commun ; en plus d’intervenir dans des zones arides et semi arides, elles mettent chacune en œuvre un programme sur la promotion du pastoralisme et un projet d’appui axé sur la prévention des conflits (Passha) liés au pastoralisme

L’agenda de la mission prévoit une série de visites et d’entretiens au Secrétaire Exécutif, à Fada-Gourma et au Centre Agrhymet, au Réseau Billital Maroobé (RBM), le réseau des pasteurs en Afrique de l’Ouest à Niamey.

La 1ère étape s’est déroulée le 14 juillet 2017 CILSS où elle a été reçue par le Secrétaire Exécutif.

Ensuite une séance de travail a réuni les deux équipes techniques. La délégation de l’IGAD est conduite par M. Camlus Ouma Omogo Directeur CEWARN (système d’alerte précoce) accompagné de Dr. Dereje TADESSE, coordonnateur RPLPR/PASSHA/IGAD

L’équipe du CILSS a fait  trois communications :

  • la 1ère présentée par le coordonnateur du PRA/SA/LCD/Pop-Dev a porté sur la présentation du CILSS, son mandat, sa zone d’intervention, sa vision et quelques outils d’intervention.
  • La 2ème a porté sur le PRAPS, ses objectifs, ses outils, sa zone d’intervention, par la coordonnatrice du PRAPS Maty BA DIAO.
  • La 3ème était relative à l’OPTIM AOC (Observatoire des terres de parcours et de l’intégrité des couloirs de transhumance et commerciaux pour la mobilité du bétail en Afrique sahélienne de l’Ouest et du Centre). Elle a été présentée par Ibra TOURE assistant technique PRAPS.
  • La 2ème étape de cette visite a conduit la délégation à Fada, capitale de la région de l’Est, le samedi 22 juillet 2017.
  • Elle a successivement été reçue au Conseil régional de l’Est par son Président M. Lompo en présence du Président de l’association des Rugas (pasteurs) du Burkina FASO.
  • Deux communications ont été présentées par le RCOPA et l’association GEVAPAF (gestion de l’environnement et valorisation des produits agro pastoraux et forestiers) du Togo sur leurs collaborations et expériences en matière de transhumance et d’organisation pastorale.

Le lendemain a été consacré à la visite du marché à bétail de Fada et au couloir de transhumance balisé à une vingtaine de km de la ville (route du Bénin).

igad_Ouaga_ph5

Un marché à bétail multifonctionnel (en dehors des jours de marché hebdomadaire), le marché abrite des classes pour pallier l’insuffisance des salles de classe
igad_Ouaga_ph4

Echanges sur les couloirs de transhumance (une balise rouge-blanc en arrièreplan) animés par le RECOPA et le Président de l’association Ruga (en turban).

 igad_Ouaga_ph9

Echanges avec le comité de gestion du marché à bétail à Fada

igad_Ouaga_ph7

Visite chez le Gouverneur de la région de l’Est, Colonel Ousmane TRAORE