Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Visite de travail du Secrétaire Exécutif du CILSS au Bénin


Du 24 au 27 octobre 2017, le Secrétaire Exécutif du CILSS (SE/CILSS), Djimé Adoum, PhD., a effectué une visite de travail à Cotonou en République du Bénin. Au cours de la mission, il était assisté du Dr Hubert N’Djafa Ouaga, Chargé de programmes et de Abdoulkarim Dankoulou, Chef UAM-Communication, Information et Documentation. L’objet de la mission était d’informer les autorités nationales sur la vie de l’institution et de discuter des sujets d’intérêts communs.

Sous la conduite du Secrétaire Permanent du Comité National du CILSS du Bénin, Dr Evariste GOUNOU, et de Monsieur Ali Amadou BARASSOUNON, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche, la mission a été reçue en audience par plusieurs personnalités notamment :

  • Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE, Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du développement ;
  • Monsieur Delphin O. KOUDANDE, Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la pêche, Ministre de tutelle du CILSS ;
  • Monsieur José TONATO, Ministre du cadre de Vie et du développement durable ;
  • Monsieur Jean-Marie DANDOGA, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat ;
  • Roch L. MONGBO, Secrétaire Permanent du Conseil de l’alimentation et la nutrition.

IMG_20171025_153916           IMG_20171024_173021

Avec ces différentes personnalités nationales, assistées de leurs plus proches collaborateurs, le Secrétaire Exécutif du CILSS a abordé des sujets divers, notamment les atouts et acquis du CILSS, les enjeux régionaux de développement, la mise en œuvre de la feuille de route, les prochaines instances du CILSS, la tenue la 33ème réunion du RPCA et la semaine du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest à Cotonou, les pistes d’action à entreprendre, et la contribution financière du Benin au fonctionnement du CILSS.

A tous ses interlocuteurs, le SE/CILSS a tenu à présenter les domaines d’intervention du CILSS, à travers cinq pôles de service : notamment l’appui à la définition et à la mise en œuvre des politiques sectorielles ; la formation de base et continues ; la production des informations pour la prise de décisions ; la recherche & développement ; et la mise en œuvre des projets thématiques multi-pays. Ces pôles de service sont opérationnalisés à travers le plan stratégique 2020 décliné en plans quinquennaux de travail. Le Bénin qui a adhéré au CILSS en 2012, bénéficie de tous ces services.

optIMG_20171026_101445                 IMG_20171026_160413

La région ouest africaine dispose d’énormes potentialités agrosylvopastorales et halieutiques pour y parvenir. Aussi, la mission a noté avec une très grande satisfaction que le Gouvernement de la République du Bénin dispose aujourd’hui d’un document d’orientation politique pour le développement du pays. Il s’agit du Programme d’Action du Gouvernement du Bénin à l’horizon 2016-2021 contenant cinq projets pilotes prioritaires sous forme de développement des filières : i) Anacardes, ii) Ananas et maraîchage ; iii) Aquaculture ; iv) Viande, lait et volailles ; et v) Installation de 6000 jeunes pour le développement des spéculations commerciales (villages pilotes des jeunes). Sur ce point, il a été noté une forte convergence de vue entre la vision du SE/CILSS et celle des autorités du Bénin.

Le SE/CILSS a informé les autorités du Bénin de la tenue des prochaines instances notamment, le Comité Régional de Programmation et de Suivi (CRPS), le Conseil des Ministres et le Sommet des Chefs d’Etat, du CILSS à Niamey au Niger, conformément à la décision de la 52ème session ordinaire du Conseil des Ministres. Le Ministre Coordonnateur vient d’adresser une lettre circulaire à ses pairs pour les informer de l’organisation de ces instances du 19 au 26 novembre à Niamey au Niger.

Les autorités nationales ont exposé leur attente au CILSS. Il s’agit notamment de l’accompagnement du pays sur les questions de résilience, de la gestion de l’eau, de la conservation et la protection des ressources naturelles, la production et la transformation des produits locaux, etc.

Plus que jamais, le Bénin a besoin du CILSS a indiqué le Ministre du Cadre de Vie et du Développement durable « parlant de la désertification, des effets néfastes du changement climatique, « …les pays côtiers ont plus besoin du CILSS que les pays du Sahel ».  

IMG_20171026_182728       IMG_20171026_131137

Le CILSS, fort de plus de quarante années d’expériences est disposé à appuyer les autorités du Bénin pour opérationnaliser les politiques nationales de développement enclenchées par Son Excellence le Président Patrice TALON.