Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Visite de courtoisie du Secrétaire Exécutif-Adjoint du CILSS au Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche du Togo


IMG_20180321_092609

Le Secrétaire Exécutif-Adjoint du CILSS, M. Ibrahim Lumumba IDI-ISSA a rendu une visite de courtoisie au Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche du Togo, Colonel Ouro Koura AGADAZI, le lundi 19 Mars 2018.

Cette visite qui a eu lieu en présence de M. Kpatcha EWAROU, SP/CONACILSS du Togo et de Prof. Sanoussi ATTA, Chef du Département Formation et Recherche au Centre Régional AGRHYMET s’inscrit en marge du 7ème Comité Régional de Pilotage des projets et programmes du CILSS qui se tient du 16 au 22 Mars 2018 à Lomé.

Après avoir remercié Monsieur le Ministre pour sa disponibilité, le SEA lui a transmis les salutations du Secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Djimé ADOUM. Il a informé le Ministre du processus de réforme de l’institution qui est en cours afin qu’elle réponde mieux aux préoccupations des producteurs et des Etats membres. Il a ensuite demandé l’implication des Etats dans cette réforme à travers les SP CONACILSS.  M. IDI-ISSA a terminé en remerciant le SP/CONACILSS du Togo pour sa participation constante aux  activités du CILSS ainsi que sa disponibilité.

Le Ministre a remercié le SEA pour cette visite et a  exprimé sa reconnaissance au CILSS pour toutes les activités qu’il mène au Togo ainsi que l’attention accordée au SP/CONACILSS de son pays. Il a cité quelques grands défis de la région comme le réchauffement climatique, pour lesquels des politiques doivent être définies afin d’anticiper les conséquences sur les populations. Il a ensuite indiqué que les projets à mettre en œuvre par le CILSS doivent s’inscrire dans les politiques régionales et nationales. Ils doivent également tenir compte des paysans et contribuer à amplifier et consolider ce qui est en cours au niveau des Etats dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, la malnutrition, la maladie, etc. Il a également demandé qu’il y ait une synergie d’actions sur les initiatives porteuses au niveau de la sous-région. C’est dans ce cadre qu’il a demandé d’explorer la possibilité d’organiser un comité de pilotage unique de tous les projets et programmes qui interviennent dans la région afin d’éviter les doublons et assurer une meilleure planification des actions au bénéfice des populations. Le Ministre a cité quelques actions que le CILSS mène au Togo comme la construction du parc à bétail dans le cadre du PRODAC. Il a cependant demandé au CILSS de développer une meilleure communication afin que ses actions soient mieux connues au niveau du grand public. Il a informé le SEA que le Togo s’est engagé pour le payement de ses arriérés de cotisations et qu’une correspondance a déjà été adressée au Ministre des Finances. Enfin, il a souhaité avoir des informations sur les grands projets prévus en 2018.

IMG_20180321_092624web

Dans sa réponse, le Secrétaire Exécutif-Adjoint du CILSS a informé le Ministre des initiatives en préparation comme le projet sur la gouvernance de la SAN et la résilience avec l’Union Européenne, le PARIIS avec la Banque Mondiale, etc. Il a surtout cité le projet en préparation pour soumission à la BADEA et qui viendra combler le gap sur les questions du pastoralisme, de l’irrigation et de la résilience au niveau des pays côtiers. Le SEA a aussi apprécié la proposition de l’organisation d’un comité de pilotage unique au cours duquel les sujets peuvent par exemple être abordés par thématique (agriculture, élevage, etc.) et par pays touchés afin de rechercher le gap et améliorer la programmation des activités.

Il a enfin réitéré ses remerciements au Ministre pour sa disponibilité à accompagner le CILSS dans l’accomplissement de son mandat.