Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Situation de la campagne agropastorale – (Bulletin juin 2018)


En perspective pour le mois de juillet 2018, il y a une forte probabilité de quantités de pluies moyennes à excédentaires sur le Centre et l’Est de la bande Sahélienne et sur les pays du Golfe de Guinée. Il faut cependant noter que sur l’extrême Ouest de la bande Sahélienne (Sud-Ouest Mauritanie, Sénégal, Gambie et la Guinée Bissau), des quantités de pluies inférieures à la normale de référence 1981-2010 sont très probables.

Sur le plan hydrologique, la configuration des précipitations attendues pour le mois de juillet est très favorable aux écoulements des bassins fluviaux. Les zones de forte probabilité de pluie concernent les têtes des bassins. Le mois de juillet marquera ainsi l’entame de la période des hautes eaux,faisant appel à une grande vigilance aux risques d’inondation.