Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

15,5 millions d’euros de subvention de l’Union européenne au CILSS pour la mise en oeuvre du Projet PAGR-SANAD


IMG-20181217-WA0009

Le CILSS et l’Union européenne ont procédé,  le lundi 17 décembre 2018, à la délégation de l’Union Européenne à Ouagadougou, à la signature d’une subvention directe de financement, pour la mise en oeuvre du Projet d’amélioration de la gouvernance de la résilience et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de l’agriculture durable en Afrique de l’Ouest (PAGR-SANAD).

D’un budget global de 20,5 millions d’euros dont 15,5 en subvention directe au CILSS, ce projet vise à renforcer la gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de l’agriculture durable afin d’assurer, face aux risques économiques et environnementaux, un meilleur accès à l’alimentation et un meilleur impact nutritionnel et de renforcer la résilience des populations vulnérables tout en favorisant une croissance économique et sociale inclusive, à travers :

  • le renforcement des capacités et la valorisation durable du rôle des différents acteurs avec responsabilité et mise à disposition des ressources adaptées aux besoins des politiques et stratégies régionales et nationales existantes.
  • l’amélioration du cadre de la gouvernance : information, mise en cohérence, coopération interinstitutionnelle, concertation plus accrue, complémentarité et convergence des actions vers le renforcement de la résilience et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle durable des populations.
  • l’accroissement des impacts des priorités résilience pays axées sur la nutrition, la protection sociale, les disponibilités et l’accessibilité alimentaires et la bonne gouvernance à l’échelle de chaque pays.

La mise en œuvre du projet se fera en étroite collaboration avec les Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA et les Organisations professionnelles régionales, notamment le ROPPA.