Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Projets sur le pastoralisme en Afrique de l’Ouest : le CILSS, la CEDEAO et l’UEMOA se concertent.


Sans-titre-2Sans-titre-3

En marge de l’atelier technique de formulation du cadre de mesure de rendement du PEPISAO, les délégations de la CEDEAO et du CILSS, conduites par Dr Bio SOULE et M. Philippe ZOUNGRANA ont eu une séance de travail au siège de la Commission de l’UEMOA avec les Directeurs chargés de l’agriculture, Dr Seyni HAMADOU et des Ressources animales et halieutiques, Dr Moussa DOUMBIA de l’UEMOA et leurs collaborateurs. Cette rencontre qui a eu lieu le 6 juin 2019 a permis à l’UEMOA d’être informée des conclusions et des recommandations des Comités de Pilotage des projets PREDIP et PEPISAO, tenus au mois de mars 2019 à Lomé.

Les Responsables de l’UEMOA et leurs experts ont témoigné leur reconnaissance au CILSS et à la CEDEAO pour cette initiative qui contribue à renforcer la synergie entre les Organisations Inter-Gouvernementales (OIG) pour la mise en œuvre réussie des deux projets et pour le développement du pastoralisme en Afrique de l’Ouest. Les échanges ont porté sur la synergie d’actions entre tous les partenaires pour éviter les redondances et mutualiser les ressources.

Les trois structures ont convenu de mener des actions de planification conjointe au cours des prochaines années. L’Assistant technique de la CEDEAO a remis officiellement les rapports des réunions de Comités de pilotage et les Plans de travail et de budgets de l’année 2019 des projets PRAPS, PREDIP et PEPISAO à l’UEMOA.