Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Fin de la visite de travail de la délégation de l’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) au CILSS


Les jalons d’une coopération franche pour la mise en œuvre de projets structurants ont été jetés à Ouagadougou

IMG_20191009_093618red

La visite de travail de la délégation de l’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD), au Secrétariat exécutif du CILSS, s’est achevée le vendredi 11 octobre 2019 sur une note de satisfaction générale.

Durant trois jours, les experts de l’AUDA_NEPAD ont passé en revue et évalués les capacités institutionnelles du CILSS, notamment dans les domaines de la gestion administrative et comptable, le contrôle interne, la gestion des ressources humaines, la planification stratégique et le suivi-évaluation. Cet exercice, maillon essentiel des procédures de l’Union africaine, est un préalable à toute délégation d’exécution, tant financière que technique de l’AUDA-NEPAD au CILSS, pour un certain nombre d’activités d’ici la fin de cette année et à moyen et long terme dans la région Afrique de l’Ouest.

Les experts des deux institutions se sont également penchés sur l’identification, en étroite collaboration avec l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV), des mesures d’appui aux fermes communautaires agricoles intégrées (FACI) au Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal et Tchad et de développer des actions de mise en œuvre conjointes, tant politiques, stratégiques que techniques, sur une plus longue durée.

Il faut rappeler que cette mission fait suite à la récente visite de travail d’une délégation du CILSS, conduite par son Secrétaire Exécutif, Dr Djimé ADOUM, au Siège l’Agence AUDA-NEPAD, à Midrand, en Afrique du Sud, du 25 au 28 juin 2019. Lors de cette visite de haut niveau à Midrand, un plan d’actions conjoint a été élaboré et des recommandations ont été faites pour la mise en œuvre d’activités concrètes entre les deux institutions.

 

IMG_20191011_160946red

IMG_20191011_153709red