Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

P2RS : le nouveau Task Manager à la BAD prend contact avec l’URCP du CILSS


P2RS : le nouveau Task Manager à la BAD prend contact avec l’URCP du CILSS

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_645-ICO2

Félix Compaoré, le Coordonnateur régional du Programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS) et son équipe ont reçu la visite de Dr Marwan LADKI, le nouveau Task Manager du P2RS à la BAD et le Task Manager sortant Mohamed Aly BABA. Cette rencontre de prise de contact du nouveau Task Manager a été présidée par Marcel KONKOBO, Chef de l’Unité d’Appui au Management Gestion des Ressources Humaines assurant l’intérim du Secrétaire Exécutif Adjoint du CILSS en mission.

Les deux parties ont passé en revue les principaux acquis du P2RS phase 1 en cours d’achèvement dans six mois, les principaux défis et les activités de mise en place de la phase 2 du projet.

En ce qui concerne les principaux acquis, on peut noter : (i) la contribution du P2RS à la formation de 43 étudiants en master de pastoralisme au niveau du Centre régional Agrhymet, (ii) la contribution à la lutte contre l’insécurité alimentaire à travers l’organisation de la conférence de haut niveau sur la chenille légionnaire d’automne qui a eu lieu au mois de septembre 2019 à Ouagadougou, (iii) le renforcement du système informatique aussi du CILSS que des pays bénéficiaires à travers la mise en place de 15 systèmes d’information de deuxième génération sur les marchés (SIM2), (iii) l’amélioration de la nutrition de plusieurs enfants ainsi que l’autonomisation financière de plusieurs femmes rurales dans l’ensemble des pays bénéficiaires du P2RS.

Ces acquis n’ont pas été atteints sans difficultés. Les principaux défis ont été essentiellement, la réduction du budget initial du projet à son démarrage. Cette situation n’a pas permis de recruter les thématiciens (agropastoraliste, expert en environnement…). On peut aussi citer les difficultés de passation des marchés qui ont ralenti l’exécution de plusieurs activités.

Ces difficultés sont en train d’être surmontées pour clôturer la phase 1 du projet et démarrer la phase 2 dont les activités de préparation ont déjà débuté avec l’ouverture des plis de l’étude de faisabilité.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_63eico

Cette brève situation de la mise en œuvre du P2RS faite par Félix Compaoré et Mohamed Baba a été l’occasion pour le Task Manager sortant de féliciter l’équipe régionale de gestion du P2RS pour le travail abattu en quatre années de mise en œuvre du projet.

Il a souhaité voir se poursuivre la franche collaboration entre la BAD et le CILSS avec le nouveau Task Manager Marwan LADKI. Etant appelé à d’autres fonctions au sein de la BAD, Mohamed BABA s’est dit disposé à accompagner le P2RS pour l’atteinte de ses résultats qui cadrent bien avec les objectifs de la BAD relativement à la lutte contre l’insécurité alimentaire au Sahel.

Face aux questions des hôtes d’en savoir plus sur le processus de la réforme du CILSS, le GRH a rassuré en signifiant que les commentaires des partenaires ont été compilés et envoyés au Cabinet qui devra les prendre en compte pour un document final qui sera examiné au cours de la réunion du CRPS CILSS prévue les 23 et 24 novembre suivie de la rencontre ministérielle les 25 et 26 novembre 2019 à Ouagadougou.

Le nouveau Task Manager du P2RS au niveau de la BAD connaît bien le CILSS pour avoir travaillé dans un passé récent dans des initiatives au profit du CILLS et du Centre régional Agrhymet. Il est Ingénieur principal en Irrigation à la Division Agriculture, Eau et Développement Humain & Social (RDGW.2) au sein de la Direction Générale Afrique de l’Ouest (RDGW) à la Vice-présidence Développement Régional, Intégration et Prestation de Services (RDVP) de la Banque Africaine de Développement (BAD).