Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Audience du Président IDRISS DEBY ITNO accordée à une mission du CILSS : le Tchad abritera plusieurs assises de l’institution


En séjour de travail au Tchad, le ministre d’Etat nigérien, en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, accompagné du Secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Djimé Adoum est reçu, en audience par le Président de la République IDRISS DEBY ITNO.  Les prochaines assises à N’Djaména, des Chefs d’Etat des pays membres du CILSS, des Premières Dames de l’espace CILSS et la 2ème édition du Salon Africain de l’Agriculture (SAFAGRI) ont constitué l’essentiel des discussions.
N’Djaména sera cette année, la plaque tournante du Comité permanent Inter-états de Lutte Contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). Notre cité-capitale abritera quatre événements majeurs à savoir : le sommet des Chefs d’Etat des pays membres du CILSS, la toute première rencontre des Premières Dames de l’espace CILSS, la 2ème édition du Salon Africain de l’Agriculture (SAFAGRI) et une rencontre de haut niveau consacrée à l’institution du SAFAGRI au Tchad.
IMG-20200202-WA0053 IMG-20200202-WA0052
Mandaté par ses collègues ministres des pays membres pour l’organisation pratique de ces assises, le Ministre d’Etat nigérien, en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, accompagné du Secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Djimé Adoum est venu porter la nouvelle à la très haute attention du Président de la République. Pour une réussite éclatante de ces événements sahéliens au Tchad, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO comme à ses habitudes a donné des instructions, orientations et conseils avisés tant à l’équipe nationale que celle du CILSS.
La 2ème édition du SAFAGRI à N’Djaména sera couronnée par son institutionnalisation officielle. Sachant parfaitement que l’objectif ultime de ce salon est de stimuler les politiques nationales et régionales de transformation des chaînes de valeur agricole, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a réitéré ses orientations jusqu’au parvis de sa résidence au ministre d’Etat nigérien, en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba et au Secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Djimé Adoum.
CILSS :UN SOMMET DES PREMIÈRES DAMES.
La Première Dame HINDA DEBY ITNO a accordé ce matin, une audience au Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage du Niger, M. Albadé Abouba. Les échanges ont porté sur les conclusions du dernier Conseil des Ministres du CILSS en lien avec l’implication des Premières Dames des pays membres.
La dernière session du Conseil des Ministres du CILSS, tenu en décembre dernier à Ouagadougou, a été sanctionné par des mesures et recommandations pour le moins importantes. Elles ont été portées à la connaissance de la Première Dame HINDA DEBY ITNO par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage du Niger, M. Albadé Abouba accompagné du Secrétaire exécutif du Comité Inter-états de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), Dr Djimé Adoum. C’est en sa qualité de championne de la sécurité alimentaire et nutritionnelle du CILSS, titre qu’elle partage avec sa sœur Première Dame du Niger, que la Première Dame HINDA DEBY ITNO a suivi l’exposé qui lui a été fait relativement aux conclusions de la session ministérielle qui a recommandé l’organisation d’un sommet des Premières Dames des pays membres.
Il s’agit d’une démarche inédite, se félicite le haut responsable nigérien.  Des aspects techniques et de l’organisation pratique du sommet, les deux hauts responsables ont pu obtenir avis, conseils et orientations de la Première Dame HINDA DEBY ITNO. En l’impliquant dans le murissement du projet et sa conduite, le CILSS entend faire de la Première Dame une défenseure de la cause en plaçant la problématique de la malnutrition au cœur de ses actions