Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Dr Abdoulaye Mohamadou préside désormais aux destinées du CILSS


Le Ministre de l’Agriculture du Tchad, Ministre Coordonnateur du CILSS, SEM Abdoulaye DIAR, a procédé le mercredi 16 décembre 2020, à l’installation du nouveau Secrétaire exécutif du CILSS, Dr Abdoulaye Mohamadou, au siège du CILSS sis à Ouaga 2000.

DSC_0599DSC_0639

Cette cérémonie a vu la participation, SEM. Salifou OUEDRAOGO, Ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles du Burkina Faso, ministre de tutelle du CILSS, Docteur Djimé ADOUM, Secrétaire Exécutif sortant du CILSS et de nombreuses autres personnalités à travers la retransmission via visioconférence.

DSC_0680Le ministre Abdoulaye DIAR, a rappelé que cette cérémonie, s’inscrit dans le cadre du fonctionnement normal, de la bonne gouvernance et du principe d’alternance au sein du CILSS.

En effet, lors de la 19e Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du CILSS, tenue le 20 juillet 2020, Dr Djimé ADOUM, arrivé en fin de mandat après plus de 7 années de bons et loyaux services, a été remplacé au poste de Secrétaire Exécutif par Docteur Abdoulaye Mohamadou, de nationalité nigérienne.

Il a tenu à remercier le Dr Djimé ADOUM, « le Sahélien » pour le travail remarquable et la nouvelle dynamique insufflée à notre institution. Il constitue, une fierté non seulement pour le Tchad, son pays de citoyenneté, mais également pour l’ensemble des Etats sahéliens et ouest africains, qu’il a servi avec abnégation tout au long de son mandat. « Nous allons tout mettre en œuvre, pour que son expertise et son leadership reconnu de tous, dans les domaines du développement rural soit au service des populations sahéliennes et ouest africaines. » a t-il ajouté.

Cette passation de service met aussi fin à deux années de présidence du Burkina Faso à la tête du CILSS.
DSC_0705
Il faut noter qu’au cours de la cérémonie, le nouveau secrétaire exécutif adjoint, Dr Paul Ouédraogo, de nationalité Burkinabè, a aussi été installé dans ses nouvelles fonctions. Nommé également par les mêmes instances, il remplace Ibrahim Lumumba Idi-Issa qui arrive au terme de deux mandats de trois ans.
    DSC_0678