Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Le CILSS renforce les capacités du SAP Bénin en techniques redactionnelles


Le CILSS a organisé du 02 au 05 mars 2021, à Cotonou au Bénin, un atelier de renforcement des capacités des membres du système d’alerte précoce (SAP) sur les techniques rédactionnelles des bulletins d’information sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

L’atelier vise à renforcer les capacités rédactionnelles des membres du SAP Bénin, en mettant à leur disposition des techniques et outils leur permettant de rédiger et de diffuser efficacement les informations disponibles sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle en direction des décideurs et du grand public. Il a connu la participation d’une vingtaine de cadres issus des Directions centrales et techniques du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et des Directions techniques des autres ministères sectoriels, de l’ONG « The Hunger Project » Bénin, de la plateforme nationale du ROPPA et de professionnels des médias.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Marius AINA, Directeur de la prospective et de la programmation, représentant le Ministre.

Dans son allocution, il a exprimé toute sa gratitude à l’endroit du CILSS qui s’est engagé résolument à renforcer ses appuis à l’endroit du SAP Bénin dans de nombreux domaines, notamment dans la production et la diffusion de l’information à travers des outils de communication modernes et efficaces pour une meilleure prise de décision. Il a invité les acteurs, chacun en ce qui le concerne, à participer activement à l’animation technique de l’atelier afin que les objectifs poursuivis soient pleinement atteints. Il a enfin remercié le CILSS pour son appui technique et l’Union Européenne, qui a financé le présent atelier à travers le Projet d’amélioration de la gouvernance de la résilience, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de l’agriculture durable en Afrique de l’Ouest (PAGR-SANAD).

Il faut noter que cet atelier rentre dans le cadre de l’appui du CILSS dans la mise en place et le renforcement dans ses Etats membres, des Systèmes d’Alerte Précoce (SAP) comme élément central du dispositif régional de veille, de prévention et de gestion des crises alimentaires et nutritionnelles (PREGEC). En effet, l’une des attributions du système d’alerte précoce est la production régulière de bulletins d’information (sous forme d’alerte) sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, devant permettre aux décideurs de prendre des décisions en temps réel.