Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

La 28ème Session ordinaire du Comité Régional de Programmation et de Suivi du CILSS a pris fin sur une note de satisfaction


Les rideaux sont tombés le 16 septembre à N’Djamena dans la capitale Tchadienne sur la 28ème session du Comité Régional de Programmation et de Suivi (CRPS) du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). 

Pendant trois jours, les grands sujets relatifs à la vie et au fonctionnement du CILSS ont été largement débattus par les Secrétaires Permanents du CONACILSS des pays membres et les experts du notre organisation. Les sujets ainsi abordés concernaient entre autres, le suivi des recommandations des dernières sessions du Conseil des Ministres et de la 19èmeConférence des Chefs d’Etats  et de Gouvernement, les documents de base,  les rapports administratifs et financiers couvrant les période 2019 -2020 ; le rapport définitif de l’audit conjoint des bailleurs, fonds propres et fonds des Etats membres alloués au CILSS pour l’exercice 2020 ; ou encore l’état de mise en œuvre de la Politique de lutte contre la fraude de ladite institution. 

Ils ont en outre fait connaissance de la synthèse du rapport sur les résultats 2020 du CILSS et l’état des lieux de l’élaboration du Plan Stratégique et du Projet de plan d’opérations annuel (POA) 2021. C’est sur une note de satisfaction que les participants à cette session se sont séparés. Le Ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement Durable de la République du Tchad, Monsieur Mahamat Ahmat Lazina, s’est félicité de la parfaite organisation de ces assises aux cours desquelles, les échanges et interactions des différents participants en présentiel et en ligne, ont permis d’atteindre tous les résultats escomptés.

 « En effet, cette 28eme réunion du CRPS nous aura permis de présenter les potentialités du CILSS et son expertise avérée dans divers services offerts aux États ; d’échanger sur les différentes défis, perspectives et contraintes, en amont comme en aval dans la mise en œuvre de la réforme institutionnelle et organisationnelle de notre institutions commune et de tracer des pistes d’actions pertinentes, afin de redonner au CILSS, des perspectives plus prometteuses, sur la base d’un nouveau schéma institutionnel, administratif et financier», a-t-il affirmé.

Le Ministre s’est par ailleurs félicité de la présence des Partenaires Techniques et Financiers à cette réunion et qui ont affiché leur plein accord pour soutenir et accompagner l’importante réforme du CILSS en cours de mise en œuvre, au profit des populations sahéliennes et ouest africaines.

Pour rappel, cette réunion du CRPS s’est tenue en prélude à la 56e Session ordinaire du Conseils de Ministres, prévue le 12 octobre 2021.