Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Commémoration de la 36ème Journée du CILSS à N’Djaména, le 13 septembre 2021


La capitale tchadienne était  au centre des attentions, avec la commémoration de la 36èmejournée du CILSS.

Ladite commémoration s’est déroulée à l’hôtel Ledger Plazza, en prélude à la 28e session du Comité régional de programmation et de suivi (CRPS) et la prochaine tenue de  la 56esession des Conseils des Ministres.

Présidée par la Ministre du développement agricole du Tchad, Kamougué  Déné-Assoum, Ministre Coordonnateur du CILSS, la cérémonie a connu la présence du Secrétaire exécutif du CILSS, le Maire de N’Djamena, des SP CONACILSS, des Représentants des Partenaires techniques et financiers, des Experts du CILSS et des pays membres.

Ces instances du CILSS qui se tiennent cinq mois après le décès du Maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno, a été l’occasion de lui rendre un vibrant hommage pour son engagement pour le CILSS.

Célébrée autour du  thème « Jeunes, restauration des terres et systèmes alimentaires productifs », la cérémonie a été l’occasion de rappeler la pertinence du thème, en rapport avec le mandat de l’Institution et les principales préoccupations des Etats membres.

Dans son allocution, le Secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Abdoulaye Mohamadou a rappelé les actions menées par le CILSS au profit de ses Etats membres.

Il a mis en exergue les avancées dans les services rendus aux Etats membres  articulés autour de six axes stratégiques qui sont la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la gestion des ressources naturelles et changement climatique, la maitrise de l’eau,  l’accès aux marchés et gestion des flux transfrontaliers,  la population, Genre et Développement, le management et leadership.

Tout en remerciant les partenaires techniques et financiers pour leur constant appui au CILSS depuis quatre décennies, Dr Abdoulaye Mohamadou n’a pas manqué de solliciter leur accompagnement pour les actuels et prochains défis de l’Institution, surtout la réforme qui devrait impulser un nouvel élan et conforter le CILSS dans le paysage institutionnel africain.

Le message du Président en exercice du CILSS, S.E.M Mahamat Deby Itno, Chef de l’Etat du Tchad a été  lu par  la Ministre du Développement Agricole.

Se fondant sur le thème de la 36è journée, le Président Mahamat Deby Itno a indiqué que , « Les décideurs politiques des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest et leurs partenaires au développement doivent se convaincre qu’il est essentiel est d’investir dans les jeunes »,afin de leur permettre « d’acquérir les compétences, les ressources et la confiance dont ils ont besoin pour avoir des exploitations rentables et des entreprises novatrices, afin de devenir de véritables acteurs du changement de demain ».

Il a exhorté les Gouvernements des pays du Sahel et de l’Afrique à saisir  cette opportunité pour mettre en œuvre des politiques et stratégies appropriées, en vue de permettre aux jeunes d’avoir leur chance et de mieux contribuer aux efforts des Etats pour l’atteinte des Objectifs de Développement durable à l’horizon 2030.

La célébration a permis de réitérer l’engagement du CILSS à soutenir les efforts de ses Etats membres dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et à relever les défis importants, qui passeront nécessairement par la mise en œuvre de la réforme organisationnelle et institutionnelle, afin de confirmer son leadership régional dans ses domaines de compétences.

C’est sans nul doute cet engagement commun qui conforte le CILSS dans son mandat et  sa vision, ‘’un Autre Sahel est possible’’.