Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Le CILSS renforcé dans son rôle d’Institution relais entre les Etats de l’espace CILSS/CEDEAO et l’UNCCD à la Réunion Préparatoire Africaine de la COP15 


Le CILSS maintenu et renforcé dans son rôle d’Institution relais entre les Etats de l’espace CILSS/CEDEAO et l’UNCCD à la Réunion Préparatoire Africaine de la COP15 de l’UNCCD tenue  à Marrakech du  30 Mars au 1er Avril 2022  Marrakech au Maroc

Sur invitation du Secrétaire exécutif de l’UNCCD, Dr Paul Ouedraogo SEA du CILSS et le Dr Issaka Lona Expert Climatologue CILSS/CRA CCR-AOS ont pris part à la réunion. 


Participation aux travaux de la PRECOP

La participation du CILSS c’est focalisée sur  4 points :

  • La rencontre avec les Points Focaux Nationaux de l’UNCCD des Etats de l’Espace CILSS/CEDEAO ;
  • Les rencontres bilatérales avec les pays et les institutions (UNCCD, BAD, OSS, …. présents à la réunion ;
  • La rencontre avec Secrétaire Exécutif de l’UNCCD ;
  • Et la participation aux travaux de la réunion préparatoire.

La rencontre les Points Focaux Nationaux de l’UNCCD des Etats de l’Espace CILSS/CEDEAO (lundi 29/03/2022) a connu la participation des points focaux nationaux de l’UNCCD, de la BAD, du Secrétariat de l’UNCCD et du CILSS/AGRHYME. Au cours de cette rencontre les présentations du CILSS étaient articulées autour : 

  • des efforts du CILSS dans la lutte contre la désertification et la sécheresse, les ambitions du CILSS pour la sous régions  et les axes prioritaires du CILSS à la COP 15 ; 
  • des plateformes CILSS sur la GDT (plateforme CILSS CC/GDT) et sur les Bonnes pratiques (SAWAP.Net) 
  • des Outils de suivi de la sécheresse.

A l’unanimité les pays CILSS/CEDEAO ont reconnu le rôle  important que le CILSS joue dans la lutte contre la désertification et demandent  l’accompagnement du CILSS dans la dans la lutte contre la sécheresse et la GDT.

Des rencontres bilatérales et multilatérales ont été organisées avec les pays et les institutions (UNCCD, BAD, OSS, NEPAD/AUDA, SAFGRAD présents à la réunion. A cet effet  la délégation CILSS a eu des discussions de partenariats  bilatéraux  avec :

  • Le Secrétaire exécutif de l’UNCCD Mr Ibrahim THIAW 
  • Le Représentant de la BAD Dr Arona SOUMARE
  • Le représentant du SAFGRAD
  • Le représentant du NEPAD/AUDA
  • Le représentant du FFA
  • La représentante del’ OSS Ndeye Fatou MAR 
  • Les Points focaux des pays CILSS/CEDEAO
  • Les Points focaux de certains pays de l’Afrique Centrale (Gabon,  Centre Afrique, Angola, Cameroun ; 
  • Les Points focaux de certains pays de l’Afrique Orientale (Ouganda, Somalie)
  • Les Points focaux de certains pays de l’Afrique australe (Afrique du Sud) 


Rencontres bilatérales 

La participation du CILSS s’est aussi illustrée par des interventions pertinentes au cours des trois jours de réunion. Ces interventions ont valu au CILSS :

  • La reconnaissance comme précurseur des toutes les discussions sur l’adoption d’une convention des Nations Unies  sur la lutte contre la désertification ;
  • Les recommandations des Points Focaux Nationaux de l’UNCCD des Etats de l’Espace CILSS/CEDEAO pour  le renforcement de son rôle dans la lutte contre la sècheresse et la désertification .

Substance des recommandations adoptées le 31 mars est la suivante :

  • Le maintien et le renforcement du rôle du CILSS comme relais de l’UNCCD dans l’espace CILSS/CEDEAO à travers :
    • le renforcement de partenariat stratégique entre le CILSS et les partenaires multilatéraux au profit des Etats membres dans la mise en œuvre des projets régionaux structurants en matière de lutte contre la désertification et la sécheresse ;
    • la coordination du processus d’élaboration du rapport mondial sur les Perspectives Foncières Mondiales en Afrique de l’Ouest et au Sahel (Global Land Outlook (GLO) ;
    • la mise en place d’un mécanisme labélisation pour la reconnaissance incitative de la mise à l’échelle des bonnes pratiques de GDT en Afrique à faire valider à la COP16.

  • La création des plateformes nationales et régionale numérique sur la gestion durable des terres et la lutte contre le changement climatique pour une bonne gouvernance de de la sécurité alimentaire et nutritionnelle sous la coordination régionale du CILSS, avec l’appui de l’Agence de Développement de l’Union Africaine/NEPAD, des Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA, de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV), de l’Observatoire du Sahel et du Sahara (OSS), du Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) et du Forum Forestier Africain (FFA).

Les Points Focaux Nationaux UNCCD de l’Espace CILSS/CEDEAO suggèrent que ces recommandations soient portées par le sommet des Chefs d’Etats à la COP15 à travers l’intervention du Président de la République du Tchad, Président en exercice du CILSS.

En conclusion, tous les travaux se sont déroulé dans un conteste ou le groupe Afrique a défini une position commune sur la mise en place d’un instrument international contraignant sur la lutte contre la sécheresse. Ce point sera l’élément prépondérant dans les négociations de la COP 15 à Abidjan en Mai 2022. Et le CILSS devra continuer à appuyer et conseiller mes Etats de l’espace CILSS/CEDEAO en partageant ces acquis et réalisation dans le domaine de la lutte contre la sècheresse, la désertification et le Changement Climatique  pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle.