Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Le projet PRAPS

cilss

Projet d’appui au pastoralisme au sahel (PRAPS) (financement Banque Mondiale)

Le PRAPS est la déclinaison de la déclaration de Nouakchott d’octobre 2013 dont l’objectif est« sécuriser les modes d’existence et les moyens de production des populations pastorales et accroître le produit brut des activités d’élevage d’au moins 30% dans les 6 pays concernés au cours des cinq prochaines années, en vue d’augmenter significativement les revenus des pasteurs sous un horizon de 5 à 10 ans ».

Les pays bénéficiaires sont : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, Sénégal. Le montant total de l’enveloppe financière s’élève à 250 millions de dollars.

Le projet comporte 5 composantes qui sont :

  • Services à la production/Santé Animale
  • Services à la production/GRN
  • Compétitivité des filières /accès aux marchés
  • Sécurité des biens & des droits, inclusion, accès services de base,
  • Gestion/Admin/S&E/Gestion connaissances (UCR-UCPs)