Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Le PARIIS en quête d’une meilleure coordination de l’assistance technique régionale à sa mise en œuvre


Le  Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS) a organisé du 04 au 06 Mai 2021 à Koudougou (Burkina Faso), un Atelier régional d’appui à la coordination de l’assistance technique régionale du CILSS à la mise en œuvre du projet.

L’atelier a regroupé les responsables du CILSS, les représentants de la Banque mondiale (en mode visioconférence), la coordination régionale, les Coordonnateurs des UGP des six pays, les représentants du Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest(ROPPA),  du Réseau ouest africain des sociétés d’aménagement et de gestion d’irrigation (SAGI),  les trois Partenaires stratégiques et les Consultants du Pool d’Experts.

Clément Ouédraogo, a au nom du Secrétaire Exécutif du CILSS  salué la tenue de l’atelier et remercié les participants pour leur déplacement. Il a engagé les participants à formuler à l’issue de leurs travaux des propositions très concrètes en vue de pouvoir accompagner les UGP pour une accélération de la mise en œuvre des solutions d’irrigation.

La mise en œuvre du PARIIS  est basée sur  une approche régionale structurée autour du CILSS – mandaté par les six pays parties prenantes pour assurer la coordination régionale, les échanges, les informations, le plaidoyer, la formation et la mise à disposition d’appuis techniques spécifiques permettant d’activer et de soutenir les économies d’échelle, les transferts de connaissances dans les pays et faciliter l’adoption et la mise en œuvre des réponses aux difficultés de mise en œuvre. 

Ainsi, le CILSS, sous la supervision directe de la coordination régionale du projet, a sélectionné  trois  Partenaires stratégiques (planification, types 1&3 et type 2) et un Pool d’Experts individuels de haut niveau mobilisés selon les besoins et à la demande des pays.

Le recours par le CILSS aux services des Partenaires stratégiques  vise à mobiliser au bénéfice des six pays, une assistance technique hautement qualifiée pour le développement des solutions d’irrigations mises en œuvre dans les pays et pour le renforcement des capacités des acteurs en matière de planification de l’irrigation et de mise en œuvre des solutions identifiées.

Les PS sont des organisations de renommée internationale ayant une expérience reconnue au Sahel et capables d’apporter un appui de haut niveau dans la mise en œuvre de solutions d’irrigation ou d’activités associées, au niveau des pays couverts par le PARIIS.

En plus, ils doivent contribuer à renforcer les capacités du CILSS à capitaliser, valoriser et dupliquer les résultats, dans le cadre d’une stratégie visant à appuyer dans la durée, la région sahélienne en matière de gestion de l’eau agricole.

L’Assistance technique régionale est actuellement constituée des  Partenaires stratégiques Planification (Sos Sahel/Geofit), Type 1&3 (Sofreco ) et Type 2 (Pratica).

Le Pool d’experts  qui est pour l’instant pourvu  de Consultants en grande hydraulique ( Célestin Nazé),  finances rurales (Phillipe Couteau), Genre (Georgette  Zamblé) et  Suivi & évaluation ( en attente de recrutement), peut s’élargir en fonction des besoins qui pourraient être exprimés par les pays et le CILSS.

Des conventions existent également avec le ROPPA et le  Réseau des SAGI.

L’atelier a permis de faire un bilan des premières interventions des Partenaires stratégiques et du Pool  d’experts ; de clarifier les synergies et complémentarités entre ces acteurs, et les articulations entre eux et les partenaires de mise en œuvre au niveau des pays ; et d’identifier  d’es axes prioritaires d’interventions.

De l’avis de tous les participants, cette  plateforme d’échanges directs  entre les partenaires régionaux et nationaux,  et de partage d’expériences de terrain,  était opportune, au regard du temps écoulé de mise  en œuvre du projet et des fortes attentes des décideurs et populations relatives  au PARIIS.

L’engagement a été pris de travailler à rendre plus efficaces, les interventions de l’assistance technique au niveau régional et dans les pays.

Parmi les fortes recommandations de l’atelier, figurent  la prise  en compte de la visibilité des réalisations/sites  dans les pays ; l’institutionnalisation de la gestion des connaissances par sa prise en compte dans les politiques nationales ; la priorisation des interventions restant à conduire ; l’identification des thématiques dignes d’intérêt pour le plaidoyer et la capitalisation ; la nécessaire synergie à rechercher dans les interventions, afin d’éviter des doublons.

Approuvé par le Conseil d’administration de la Banque mondiale, le 05 décembre 2017 et lancé officiellement le 08 novembre 2018,  le PARIIS est le premier projet opérationnel de 2iS  et vise à répondre aux besoins concrets d’investissements des Etats, et assurer au niveau régional la qualité, l‘harmonisation et la replicabilité des solutions d’irrigation identifiées et mises en œuvre dans les six  pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad).