Le CILSS, un autre Sahel est possible

.

Retraite annuelle de l’Unité d’Appui au Management-Administration, Finance et Comptabilité à Koudougou


L’Unité d’Appui au Management Administration, Finance et Comptabilité (UAM-AFC) organise du 04 juin au 11  juin 2021, à Koudougou, au Burkina Faso, sa retraite annuelle.

La  retraite a demarré ce vendredi 4 juin,  sous la présence effective du Secrétaire exécutif, Dr Abdoulaye Mohamadou.

Ladite unité est chargée de gérer les fonds du Secrétariat Exécutif à Ouagadougou et de consolider les opérations budgétaires et comptables de l’ensemble du système CILSS. Elle a des répondants dans les deux autres sites que sont l’Institut du Sahel (NSAH) à Bamako et le Centre régional AGRHYMET à Niamey.

Cette retraite qui se tient après celle de septembre 2019 à Bobo Dioulasso, permettra de saisir les opportunités de restructuration offertes par la réforme pour optimiser l’organisation de la fonction financière et de positionner l’UAM/AFC en véritable partenaire stratégique de mobilisation des ressources.

Aussi,  abordera-t-elle, l’état de mise en eouvre des recommandations de la retraite UAFC de 2019, le point de la mise en euvre du logiciel TOMPRO et les difficultées rencontrées pour la mise  à jour de la comptabilité ; les difficultées rencontrées pour la mise en œuvre du manuel de procédures révisé du CILSS ; les outils et activités de l’audit interne ; le niveau de recouvrement des cotisations des Etats Membres, les montant dus aux deux sites (CRA et INSAH), la  comptabilisation sur Etas-membres, et proposer des solutions au niveau de chacune de ces trois situations; la finalisation d’un guide opérationnel d’exécution et de suivi des fonds pour les partenaires du CILSS ; la  réflexion sur le nouveau dispositif administratif, financier et comptable qui favorise une meilleure mobilisation de ressources perennes ; la quête d’une démarche qualité en vue d’ atteindre les standards internationaux en matière de gestion.

Dans son mot d’ouverture, le Secrétaire exécutif  a rappelé que le contexte de la réforme en cours impose à tous les acteurs une introspection et une synergie d’actions.

Il a exhorté à harmoniser les  pratiques sur les trois sites et de proposer des solutions pérennes en vue d’une plus grande effiicacité de l’UAM-AFC.